Faire ses courses à emporter ou en "drive" s'est démocratisé depuis plusieurs années avec un engouement particulier depuis le mois de mars dernier. Pour répondre à cette demande tout en proposant une alternative durable, des drives zéro déchet se multiplient partout en France.

Exit les emballages en carton, plastique ou papier, ici rien ne se jette tout se réutilise !
Exit les emballages en carton, plastique ou papier, ici rien ne se jette tout se réutilise ! © Getty

Exit les emballages en carton, plastique ou papier, ici rien ne se jette tout se réutilise ! C’est ça un drive zéro déchet, vous commandez vos courses en ligne, vous venez les récupérer mais vous ne repartez pas avec autant d’emballages que de produits, tout ou presque est dans des bocaux réutilisables avec un système de consigne ou même de prêt gratuit.

Donc, c’est comme une épicerie vrac avec l’option « drive » …

Des produits plus durables

Il est vrai que la démarche vrac est synonyme d’engagement avec des produits aussi locaux que possibles, produits en agriculture bio ou raisonnée, avec une démarche équitable derrière.

C’est ce que nous a d’ailleurs confié Mélanie Guibal, elle vient d’ouvrir un drive zéro déchet (Lupotie) près de la ville de Lyon avec son compagnon, du zéro déchet oui, mais pas que !

Un développement en France des drives zéro déchet

On en a trouvé une cinquantaine quand même…avec une assez bonne couverture du territoire d’ailleurs et des noms que j’adore…Le drive tout nu près de Toulouse, sans doute le 1er créé en 2018, Click and Vrac à Caissargues, Ze drive à Floirac, Mademoiselle Vrac à Caen, Mamie mesure à Vitré, …voilà un peu de créativité qui ne fait pas de mal ! 

Sinon, il faut quand même dire une chose : bien souvent l’équation petite surface, démarche engagée, commerce équitable a un coût financier. Par exemple des pâtes produites près de chez vous ne coûteront sans doute pas le même prix que les italiennes, mais vous ne serez pas tentés d’acheter plus que nécessaire, il y a donc moyen de s’y retrouver.

Et puis, le concept du « drive » est pratique, cela peut même aider à faire un premier pas vers le zéro déchet, c’est en tout cas l’avis d’Armelle, cliente d’un drive zéro déchet près de Toulouse.

La carte des drives zéro déchet :

Aller plus loin

► Pour retrouver la version longue de l’interview de Mélanie Guibal, gérante du drive Lupotie, c'est sur  ID (l'Info Durable)

► Vous connaissez une initiative qui peut participer à la transition écologique ? Contactez Valère Corréard

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.