Les professionnels du ski français sont vigilants dans un contexte de concurrence internationale : la France est désormais sur la 3ème marche des pays les plus visités.

Dans la vallée de Chamonix
Dans la vallée de Chamonix © AFP / JEFF PACHOUD

Même si tout le monde n'a pas la chance d'aller skier (loin de là même avec 8% des Français qui y vont une année sur deux), le tourisme du ski dérange les animaux, la flore n’est pas épargnée, la qualité de l’air est aussi impactée par les nombreux transports sans parler de la neige artificielle qui n’est pas en reste avec le réchauffement climatique : un rapport de la Commission internationale pour la protection des Alpes de 2004 évoque 95 millions de mètres cubes d’eau par an pour les seuls reliefs alpins, c’est la consommation d’eau annuelle d’une ville de 1,5 millions d’habitants.

Les temps changent et les pratiques des stations aussi ?

Doucement mais surement… Avec plusieurs motivations : par exemple, la préservation d’un éco-système fragile qu’on a tout intérêt à garder correct pour la saison d’été qui attire de plus en plus de monde ou encore l’attrait croissant des touristes pour des destinations durables ou en tout cas plus responsables.

On voit émerger une organisation des initiatives en faveur d’un tourisme durable

Une première charte a vu le jour en 2007 : la charte nationale en faveur du développement durable dans les stations de montagne, un texte porté par l’association des maires de stations de montagne accompagné d’un dispositif de diagnostic et d’accompagnement sans réel contrôle, à ce jour une cinquantaine de stations l’ont adoptée.

Et il y a aussi l’association Mountain riders qui publie chaque année un guide pour aider les stations dans leur démarche durable et aiguiller les éco-touristes.

Des labels vont plus loin

Ils sont plus contraignants. Par exemple, Flocon vert géré par l’association Mountain riders avec 5 stations au compteur ou encore le label international Green Globe qui n’a pour le moment labélisé qu’un seul domaine skiable au monde : Tignes en Savoie pour ses remontées mécaniques.

Une idée de sujet ? Vous connaissez une initiative qui pourrait changer le monde et notre quotidien ? Écrivez-nous ICI

Chronique réalisée en partenariat avec ID, L'info durable #TousActeurs

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.