La commune de Rezé, au Sud de Nantes, a annoncé lancer un appel à projet pour accueillir un village de maisons minuscules sur son territoire.

Image d'une Tiny House
Image d'une Tiny House © Getty / Mireya Acierto

Pour commencer on va clarifier le terme « Tiny house », tout le monde n’est pas écolo bilingue ! 

En fait, ce sont des mini-maisons, ou micro-maisons voire maisons minuscules… Bref, c’est petit (10 à 45 mètres carré), c’est écologique, et c’est mobile. On appelle cela de l’habitat léger ou alternatif… Et je n’exagère pas en affirmant qu’on frôle la tendance. De plus en plus de gens veulent se libérer de l’habitat classique et optent pour cette solution.

C’est une première en France, un village de ces micro-maisons va être créé 

Alors un village… Ça c’est un peu les éléments de langage de la ville de Rezé qui n’est pas peu fière d’être pionnière sur cette initiative, et on les comprend car cette commune de 40 000 habitants va mettre à disposition un terrain de près de 7000 m2 pour y développer un projet collectif de tiny houses. Et ce terrain n’a pas été choisi au hasard, Gérard Allard, maire de Rezé le voulait au cœur de la ville.

Si vous êtes intéressés

En pratique, pour participer à cette expérimentation, il faut se manifester via le site de la Ville d’ici la fin du mois. A noter, que les habitants de ce village devront s’acquitter d’un loyer d’occupation et payer des charges (le maire assure que ce sera cohérent avec la démarche variable selon sa situation sociale).

Un petit village en ligne de mire

Dans un premier temps, 5 micro-maisons et si l’expérience est réussie, il devrait y avoir in fine 10 à 15 logements sur ce terrain ou sur un autre car la ville envisage d’aller plus loin si ça marche.

On voit ici la démonstration d’une évolution des mentalités sur la transition écologique qui sera forcément forgée par des alternatives de ce type, d’ailleurs le maire de Rezé le reconnait lui-même, l’habitat classique doit être interrogé comme modèle.

Pour retrouver la version longue de l’interview de Thibault Turchet, co-auteur de l'ouvrage, c’est sur ID, linfodurable.fr

Vous connaissez une initiative qui peut participer à la transition écologique ? Contactez-nous !

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.