Tous les samedis, Valère Corréard vous propose dans le "Social lab" un état des lieux des initiatives qui vont peut-être changer le monde et votre quotidien. Cette semaine on vous parle d'une appli qui décrypte les étiquettes de plus de 50 000 aliments, dans le Social Lab également coup de projecteur sur la première cantine bio de France et un site pour tester des produits avant de les acheter.

Une appli et un site pour savoir ce que l’on mange (vraiment)

Open food facts
Open food facts © Open food facts

Open food facts répertorie les ingrédients, les allergènes, l’apport nutritionnel et toutes les infos présentes sur les étiquettes des aliments. Vous scannez le code barre avec votre téléphone ou vous saisissez le nom du produit et vous avez accès à un décryptage de l’étiquette avec des liens pour aller plus loin. Côté apport nutritionnel un classement de A à E vous informera sur l’essentiel en comparant avec d’autres produits similaires et enfin vous pourrez savoir où l’aliment est fabriqué. Les données des 50 000 produits répertoriés sont disponibles et ouvertes gratuitement aux particuliers, entreprises, chacun peut les exploiter librement.

Une commune a choisi le bio pour sa cantine

La première cantine 100% bio de France est à Mouans-Sartoux, commune de 10 000 habitants nichée au cœur des alpes maritimes. Et ce n’est pas anecdotique parce que, souvenez vous, en mars dernier le Sénat s’était opposé à une loi qui imposait 20% d’aliments bio dans les cantines..motif : il n’y aurait pas assez de production bio et il ne fallait pas trop contraindre les maires. Mais la petite commune a apparemment trouvé de quoi cuisiner de bons petits plats bios aux enfants sans ruiner le contribuable puisque le prix des repas est resté le même pour les familles!

Testez le produit high tech que vous voulez avant de l’acheter

Vous n’aurez pas affaire à un vendeur intéressé mais à un utilisateur désintéressé et ça fait toute la différence. La plateforme DEMOOZvous met en relation avec des personnes près de chez vous qui ont déjà l’objet convoité, des membres de la communauté prêts à vous faire essayer vous contactent et il ne vous reste plus qu’à organiser le rendez-vous pour tester et échanger avec le propriétaire aguerri. Il faut quand même savoir que le site est parfois payé par des marques pour trouver des ambassadeurs mais sans aucun autre engagement que de permettre aux futurs acheteurs de tester, aucun objectif de vente donc.

Vous êtes témoin d'une initiative qui pourrait changer (un peu) le monde? Envoyez-nous un mail à dmFsZXJlLmNvcnJlYXJkIEAgcmFkaW9mcmFuY2UuY29t

Les liens

Open food facts

Commune de Mouans-Sartoux

DEMOOZ, essayez avant d'acheter

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.