Des sociétés accompagnent des entreprises qui veulent installer un potager participatif pour favoriser des échanges, mais aussi de la découverte et un impact positif pour l'environnement.

Jardiner entre collègues : tisser du lien social dans l'entreprise, tout en préservant la planète
Jardiner entre collègues : tisser du lien social dans l'entreprise, tout en préservant la planète © Getty

Une piste de plus pour contrer la crise que traverse le monde du travail qui manque bien souvent de couleurs et de folie pour en faire un lieu où il fait bon vivre… alors qu’on y passe le plus clair de notre temps !

Par contre, il ne faut pas tout mélanger dans ces initiatives qui veulent contribuer à nous rendre « heureux au travail ». Comme on dit : "il y a à boire et à manger".

Le syndrome du baby foot

Certains ont pu imaginer (avec de la bonne volonté) que la cool-attitude d’un boss sympa et bienveillant consistait à mettre un baby foot à disposition. Dans certains cas, il n’y a pas que l’intention qui compte !

Même si un baby foot, pourquoi pas… Mais de là à répondre aux enjeux du bien-être au travail, c’est un peu court. Cela dit, la bonne nouvelle c’est que de nombreuses initiatives voient le jour pour apporter quelque chose de concret dans l’entreprise avec une véritable valeur ajoutée.

Par exemple, les sociétés « Cueillette Urbaine » ou encore « Ciel mon radis ! » proposent de mettre en place des potagers participatifs au travail pour apprendre, créer du lien social et se faire plaisir.

Une solution plutôt accessible

Ce n’est pas à la portée de toutes les entreprises clairement : il faut un espace plat comme un jardin ou un bout de toit accessible et les moyens financiers bien sûr. 

Et si c’est jouable, le prestataire s’occupe du reste. Avec au final, une récolte qui peut être distribuée en paniers pour les salariés, ou que le chef du restaurant d’entreprise peut cuisiner quand il y en a un.
Une initiative qui a plein de qualités pour la vie de l’entreprise mais pas que ! Puisque l'environnement n'est pas en reste.

Aller plus loin

Retrouvez la version longue de l'interview de  Paul Rousselin, cofondateur de Cueillette Urbaine, sur le site de notre partenaire média ID (L'info durable).

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.