Les Français plébiscitent le "fabriqué en France" avec de plus en plus de marques sur le créneau, mais qu'est ce que cela change en réalité ?

Bobines de fil
Bobines de fil © Getty / Handoko Suman / EyeEm

Les Français plébiscitent le made in France en général

- Pour plus de 90% acheter français est un acte citoyen et cela procure l’assurance qu’il a été produit selon des normes sociales respectueuses des salariés

- Une majorité de Français voient dans le "made in France" un gage de qualité, ils sont même prêts à payer un peu plus cher

S’agissant de l’habillement, même tendance : à la question pour quel produit la fabrication française compte-t-elle d’avantage ? 74% répond l’habillement, juste après l’alimentaire selon un sondage TNS Sofres.

Impact social et environnemental

Le drame du Rana Plaza au Bangladesh en 2013 a marqué les esprits : plus de 1100 morts suite à l’effondrement d’un bâtiment vétuste qui abritaient des ateliers de confection travaillant pour des marques internationales. Ce sont les conditions de production des vêtements à bas coûts qui étaient mises en cause. Chaque année 700 000 tonnes de vêtements sont consommées en France et chacun d’entre nous jette 12 kilos de vêtements alors que 70% de notre garde-robe reste au placard. Pour enfoncer le clou sachez qu’il faut plus de 2000 litres d’eau pour fabriquer un T-Shirt.

1083, un exemple à suivre ?

1083 ce sont des jeans à 89 euros ou des chaussures à 69 euros fabriqués dans un rayon de 1083 km, les deux points de France les plus éloignés : Porspoder (Nord de la Bretagne) et Menton (Sud Est)

L'entreprise est installée à Romans et a déjà vendu en trois ans 15 000 jeans et 5000 paires de chaussures ce qui lui a permis de multiplier par cinq son chiffre d’affaires.

S'y retrouver dans les étiquettes, il suffit de les lire ?

Malheureusement non puisqu’il suffit que la dernière transformation ait été réalisée en France pour en faire un produit made in France. Un jean fabriqué en chine et assemblé en France pourra se dire « made in France »..

Mais des labels peuvent vous guider comme « origine France garantie » qui impose deux critères aux vendeurs :

- entre 50% et 100% du prix de revient unitaire est français

- le produit prend ses caractéristiques essentielles en France

Après si toutes les marques ne sont pas parfaites on peut voir le verre à moitié plein et se dire que se revendiquer « fabriqué en France » implique de changer progressivement son modèle et ça c’est un bon début !

* Retrouvez la version longue et interactive de cette chronique sur le site de notre partenaire média UP le MAG.

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.