L’agriculture urbaine est surtout un sujet pour les grandes villes avec plusieurs objectifs : éduquer, recycler, composter mais aussi nourrir.

Agriculture urbaine
Agriculture urbaine © Getty / XiXinXing

Selon une estimation, sept cent millions de personnes de part le monde sont en contact d’une manière ou d’une autre avec cette "agriculture des villes", pour le moins protéiforme :

- des potagers sur les toits ou, plus original, sur les murs, ils sont dans ce cas verticaux.

- des jardins partagés, qui fleurissent un peu partout en France.

- et même des champs "souterrains" !

Bientôt un champ dans un parking de 3500 m2 !

Ces grands espaces intérieurs sont nombreux à être inoccupés, difficiles à reconvertir mais ils ont aussi des atouts agricoles, c’est ce que nous a expliqué le co-fondateur de la start-up Cycloponics qui a été retenue pour produire des fruits et légumes dans le parking d’un immeuble du 18e arrondissement de Paris, sur une surface de 3500 mètres carrés !

Au menu, des fruits, des légumes, et même peut-être des fleurs, avec une exploitation à 100% prévue courant 2018. Ce qui est intéressant est l'axe de développement que les bailleurs pourraient faire de leur parc immobilier, afin d'animer la communauté d’habitants d’un immeuble ou bien rentabiliser un espace qui se vide.

Sans aller jusqu’à un projet de cette envergure, la question peut se poser sans difficulté, de cultiver quelques fruits et légumes dans une cour d’immeuble, sur un toit et même chez soi, de nombreuses solutions existent pour produire en ville et donc en appartement, notamment avec l’aquaponie.

L'agriculture urbaine en voie de démocratisation

En tout cas le sujet est de plus en plus évoqué. Pour preuve un partenariat récemment signé entre l’institut de recherche AgroParisTech et la RATP qui souhaite savoir comment une dimension agricole pourrait être intégrée à son important parc immobilier. Autre exemple, ce weekend ce sont les "48 heures de l’agriculture urbaine" en Île-de-France avec trente événements pour faire découvrir ce mouvement au grand public.

Une idée de dossier ? Vous connaissez une initiative qui pourrait changer le monde et notre quotidien ? Écrivez-nous : valere.correard(@)radiofrance.com

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.