L'association "La réserve des arts" collecte des déchets pour en faire des matériaux destinés à la création artistique.

L'art pour recycler les déchets
L'art pour recycler les déchets © Getty

Son crédo : l’écologie est une révolution culturelle. Leur idée est que les professionnels du secteur culturel peuvent jouer un rôle pour une consommation plus responsable à l’échelle collective. La réserve des arts propose une palette d’outils et de services pour les professionnels du secteur culturel avec un objectif : réduire les déchets.

Un lieu plein de ressources

Un entrepôt à Pantin en région parisienne et une boutique dans le 14ème arrondissement de Paris. Sur place, c’est un lieu de vente à bas prix de matériaux et d’objets destinés à des artistes ou des entreprises culturelles qui vont pouvoir les utiliser pour leur création artistique.

On trouve donc sur place du bois, du fer, du plastique, des vieilles chaises d’écoles, des caisses qui servent à l’origine transporter des œuvres d’art ou encore des objets décoratifs…leur point commun : tout devait être jeté. 

Ces objets ou matériaux viennent généralement de l’industrie du luxe, de l’événementiel, de musées ou encore d’écoles d’art.

Une fois collectés, les déchets font l’objet d’un inventaire, ils sont pesés, mesurés, comptés et photographiés afin de les mettre en ligne sur le site Internet de l’association. Dans la réserve, tout est  présenté et organisé pour s’y retrouver et faire ses achats comme dans un magasin qui vend du neuf, sauf que là c’est de la seconde main…

Un lieu dédié aux adhérents de l'association

Il faut être adhérent pour bénéficier de ce service, ce qui permet aussi d’être accompagné, en tant que professionnel de la culture, pour mieux prendre en compte les enjeux de la réutilisation dans la pratique artistique. 

L’association loue d’ailleurs des ateliers avec des outils techniques pour transformer des matériaux comme le bois ou le textile, et là c’est un service dont peuvent bénéficier les adhérents mais aussi des classes d’écoliers.

Sur place des professionnels travaillent tant sur le réemploi par l’art que la collecte ou encore l’organisation d’ateliers de sensibilisation et d’apprentissage…A la fin l’art permet de réduire les déchets.

Des résultats concrets

Clairement, les chiffres parlent d’eux-mêmes…la réserve des arts ce sont 4500 adhérents créateurs, 10 permanents, 60 métiers représentés et, en 2017, 140 tonnes de déchets collectés et même un peu plus redistribués…

Sur la collecte des déchets d’ailleurs, les professionnels qui contactent l’association ne sont pas insensibles à la démarche artistique.

Ce qui est aussi intéressant dans cette articulation déchets/création artistique, c’est l’apport des artistes à la démarche, créer à partir d’un matériau destiné à être jeté, ce serait même motivant. 

Si vous êtes peintre, plasticien, sculpteur, designer, photographe…bref que vous êtes un artiste et que vous êtes sensible à l’écologie, je vous invite à jeter un œil sur le site, et si l’entreprise dans laquelle vous travaillez peut-être intéressée par cette démarche autour des déchets, l’association propose des ateliers de sensibilisation, à la clé peut-être, une œuvre monumentale collective fabriquée à partir de vos déchets professionnels.

Chronique réalisée en partenariat avec ID, L'info durable #TousActeurs

Pour voir le reportage vidéo dans la Réserve des arts c'est ici.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.