A la veille de noël, voici une ultime idée de cadeau utile. Et autant dire qu’ils ont là une source d’inspiration quasi-infinie puisque d’après le ministère de la transition écologique et solidaire il y a, chaque année, 504 000 tonnes de pneumatiques mis sur le marché en France, ce qui représente 52 millions de pneus.

Lot de vieux pneus pour vélos
Lot de vieux pneus pour vélos © Getty / Craig P. Jewel

Côté pneus de véhicules motorisés, la filière de recyclage semble assez efficace d'après les chiffres officiels. C’est très important parce qu’un pneu usagé jeté dans la nature ou brûlé est un carnage environnemental…

Aujourd’hui il y a un système de collecteurs agréés pour les pneus de voitures et cyclomoteurs qui sont ensuite revendus d’occasion, recyclés en granulats ou revalorisés notamment dans le secteur du bâtiment.

Par contre, pour les pneus et chambres à air de vélo c’est beaucoup moins organisé.

Des initiatives plutôt audacieuses s’emparent de ce problème

D’abord FANTOME (c’est le nom de la société…puisque les vieux pneus ne meurent jamais !) qui  propose des sacs, porte-documents et autres pochettes made in France fabriqués à partir de chambres à air de vélos. C’est très réussi esthétiquement, mais il vous faudra débourser tout de même 149 euros pour un sac à mains ou 179 euros pour un sac à dos…

Donc ce n’est pas donné, même si vous trouverez une trousse de toilettes pour une quarantaine d’euros.

Sinon,  vous avez une autre jeune marque qui a un catalogue beaucoup plus réduit : « La vie est Belt » propose des ceintures et des nœuds papillons entre 35 et 39 euros.

Ici, tout est fabriqué à partir de pneus de vélos usagés, selon une chaine de production bien rodée. 

Pour en savoir plus : lavieestbelt.fr 

Aller plus loin

Retrouvez la version longue de l'interview de Hubert Motte, fondateur de La vie est Belt, sur le site de notre partenaire ID (L'info durable).  Une réaction ou proposition de sujet ? Écrivez-nous à valere.correard(@)radiofrance.com

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.