C’est la deuxième année consécutive que l’ONG Zéro Waste France (qui promeut le "zéro déchet") organise ce défi. Objectif : essayer d’acheter le moins d’objets neufs possibles. S’interroger sur ses besoins réels, mais aussi s’intéresser aux alternatives au neuf : l’occasion, le prêt, le don, la réparation…

Repenser entièrement ses modes de consommation et d'achat pour préserver la planète (et son porte-monnaie)
Repenser entièrement ses modes de consommation et d'achat pour préserver la planète (et son porte-monnaie) © Getty

A la clé, des bénéfices pour l’environnement mais aussi son porte-monnaie

Sur l’aspect économies, forcément la récup’, la réparation, l’occasion ou l’emprunt sont sources de sobriété dans les dépenses. D’autant qu’avec la quantité astronomique d’objets en circulation il n’y a pas de risque de pénuries à l’horizon d'après l'association Zéro Waste France.

Sur le plan environnemental, c’est aussi gagnant : saviez-vous que pour fabriquer un réfrigérateur de taille moyenne il faut mobiliser plus de 2000 kilos de matières premières ? 110 kilos pour un manteau ou encore 183 kilos pour un smartphone …Sans parler transport, distribution, utilisation naturellement et…fin de vie !

Un profil type des participants à ce défi  

Ce sont majoritairement des femmes âgées entre 25 et 49 ans, qui vivent dans une agglomération de plus de 100 000 habitants avec une sensibilité de départ pour l’environnement. Pour ce qui est des motivations, la plupart du temps, tout part d’un acte militant.

Faire le tri donc, repenser mais prendre conscience aussi de sa manière de consommer. Mais il y a également chez un certain nombre de participants une envie qui n’a rien avoir avec la consommation, une envie toute simple, très humaine au fond…coopérer.

Rien de neuf donc mais pas forcément dans son coin, bien au contraire d’ailleurs ! En tout cas, si l’aventure vous tente, vous trouverez toutes les informations pratiques et bien plus encore sur riendeneuf.org

►  Pour retrouver la version longue de l’interview de Marine Foulon, chargée de communication chez Zéro Waste France, c'est sur ID (l'Info Durable)

► Vous connaissez une initiative qui peut participer à la transition écologique ? Contactez Valère Corréard ici.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.