Elles se sont bien installées dans les familles. Pratiques, les gourdes de compote jetables sont aussi une source de pollution qu'il est désormais possible d'éviter, sans se passer de cette invention. Explications.

Compote de fruits pour bébé, dans une gourde réutilisable Squiz pour tendre vers le zéro déchet
Compote de fruits pour bébé, dans une gourde réutilisable Squiz pour tendre vers le zéro déchet © compte Instagram @squizgourde

Cette habitude est symbolisée dans un objet devenu incontournable : faire manger une compote à ses enfants avec une gourde jetable. Un magnifique coup marketing qui nous simplifie la vie : nomade, ludique et remplie de fruits (ou d’eau et de pesticides selon les marques et les labels) : il y en a pour tous les goûts et chaque fois c’est la même chose, après le petit en cas direction la poubelle pour cet emballage non-recyclable qui finira donc dans une décharge à ciel ouvert ou incinérée pour polluer une deuxième fois…mais ça , en général, on préfère ne pas trop y penser..

Un bon moyen de faire manger des fruits aux plus jeunes ?

Oui quand on peut choisir de la qualité avec 100% de fruits, bio idéalement (mais ce n’est pas donné), c’est vrai aussi que cela correspond à nos modes de vie : on bouge, on a moins le temps…mais voilà ce n’est pas parce que c’est pratique que c’est viable, et dans ce cas précis ça vire à l’excès.

Imaginez que chaque année on achète quelques 600 millions de gourdes qui vont donc générer des dizaines de milliers de tonnes de déchets non-recyclables. Et puis, ne parlons pas de l’aspect éducatif dès qu’on est en âge de comprendre, dans la série : consommer, puis jeter… on peut difficilement faire mieux..

Il existe une alternative au tout-jetable

Je vous propose ce matin une solution qui va vous permettre de réduire vos déchets, mais aussi de prendre soin de la santé de votre enfant et de faire des économies au passage…La contrepartie ce sera de donner un peu de temps et de vous organiser un minimum..Mais si on en trouve toujours un peu du temps…du côté des écrans par exemple …

Il existe des gourdes réutilisables que vous pouvez remplir et vider des dizaines de fois avant de devoir les jeter. Cela coûte environ 2 euros la gourde et après le prix de la compote fait maison, donc on s’y retrouve vite. 

Et il y a l’embarras du choix : Béaba, Pouch2go ou encore Squiz qui est fabriquée en Suisse mais qui a été imaginée en France…et  pour sa co-fondatrice, Elizabeth Soubelet, qui est aussi mère de 5 enfants, on peut laisser sa créativité s’exprimer avec ces gourdes réutilisables.

Quelques minutes derrière les fourneaux pour faire cuire vos fruits murs, un coup de mixeur et hop, dans les petites gourdes. A la clé : la satisfaction de faire vous-même, des produits de qualité, votre enfant s’habitue au goût du fait-maison, et bien sûr moins de déchets et de dépenses.

Aller plus loin

Retrouvez la version longue de l'interview de Elizabeth Soubelet, co-fondatrice de Squiz sur le site de notre partenaire média ID (L'info durable). Une réaction ou proposition de sujet ? Écrivez-nous à valere.correard(@)radiofrance.com

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.