Le 29 novembre prochain, ce sera le « black Friday », vendredi noir donc, pour certains on devrait plutôt parler de vendredi fou…c’est sans doute plus juste sur le fond. Mais il existe des alternatives.

Faire du Black Friday un Green Friday : consommer, mais éthique et écologique
Faire du Black Friday un Green Friday : consommer, mais éthique et écologique © Getty

Cette « tradition » nous vient des Etats-Unis où il s’agissait, dans les années 1970 de sonner le top départ des achats de Noël . 24 heures de promotions sensées être massives pour consommer, ou surconsommer.

Et entre un « make America great again »  et un « make our planet green again », le black Friday s’est invité en France, poussé par les géants du net qui y ont vu une superbe occasion de faire du business !

Black friday :  une bonne occasion de faire des affaires ?

Côté prix, ça en a tout l’air à voir les rabais alléchants….sauf que l’association UFC que choisir a fait sa petite enquête en 2018 et elle évoque « la foire aux fausses promos ».

Côté écologie vous imaginez le désastre doublé d’un autre désastre social. Sachant que l’incitation à surconsommer est aussi une forme d’agression morale, la dopamine a ses limites !

Assez rapidement la riposte green au black Friday a fait parler d’elle

C’est vrai avec des mouvements de plusieurs acteurs, des initiatives individuelles et une nouveauté cette année avec le collectif « Make Friday green again » : plus de 450 marques engagées qui veulent proposer une alternative le 29 novembre prochain : elle ne feront pas le black Friday mais elles lancent aussi un appel aux consommateurs : trier nos placards pour vendre ou recycler ce que nous ne voulons plus, faire le point sur ce dont nous avons vraiment besoin, et acheter si on le souhaite mais raisonnablement et au prix juste.

Plus de 450 marques, de nombreux secteurs de la consommation de masse représentés

Prêt-à-porter, bijoux, cosmétiques, jouets, déco…ce sont des marques éthiques donc. Pour autant, on peut se poser une question : est-ce qu’il n’y a pas un double discours de ce collectif : pas de black Friday mais achetez quand même nos produits à nous, on prend la parole contre le black Friday et on fait notre pub au passage..

Pour Nicolas Rohr, co-fondateur de la marque de prêt-à-porter Faguo qui est à l’origine de ce collectif, les choses sont claires, on parle vraiment d'une démarche cohérente et sincère.

Pour retrouver la version longue de l’interview de Nicolas Rohr, co-fondateur de Faguo, c'est sur linfodurable.fr 

Vous connaissez une initiative qui peut participer à la transition écologique ? Contactez-nous !

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.