Dans le jargon marketing, on les appelle aussi des "influenceurs", capables donc d’être un levier pour pousser à l’acte d’achat, mais pour certains d’entre eux ce qui compte, ce n’est pas d’inciter à acheter quelque chose, c’est d’inciter les gens à s’engager.

Pourquoi les chats ne sont pas écolos ? (capture d'écran de la vidéo)
Pourquoi les chats ne sont pas écolos ? (capture d'écran de la vidéo) © Professeur Feuillage

C’est par exemple le cas du Professeur Feuillage qui se met en scène avec son assistante Sophie. Au programme décors kitsch, dialogues fleuris et décalés. Parmi ses vidéos en ligne « Plastique, de l’or dans nos poubelles », « les trucs mignons qui pourrissent l’environnement » ou encore « pourquoi les chats ne sont pas écolos », cette vidéo   a été vue plus de 100 000 fois.

Certaines vidéos atteignent le million de vues

C’est par exemple le cas de la web-série « Et tout le monde s’en fout », animée par Axel Lattuada. Le ton est jeune, le propos dénonce pas mal avec, tout de même, des solutions à retenir. Par exemple, avec cette vidéo dont le sujet est "les déchets".

Certains youtubeurs sont même sur les planches de théâtre

Comme Nicolas Meyrieux, alias la Barbe. Il joue en ce moment au Palais des glaces à Paris son spectacle « Etat des lieux ». Les thématiques de ses vidéos ne sont pas le fruit du hasard, et derrière son humour engagé, il y a toute une équipe à l’œuvre.

Chronique réalisée en partenariat avec ID, L'info durable #TousActeurs

Pour retrouver l’interview vidéo du fondateur de Nicolas Meyrieux, c'est par .

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.