Des moteurs de recherche éco-responsables nous proposent de conjuguer recherches en ligne et intérêt général sans trop bousculer nos habitudes.

Faire un geste écolo en surfant sur le web c'est possible ?
Faire un geste écolo en surfant sur le web c'est possible ? © Getty / Image Source

Chaque jour, lorsque nous naviguons sur la toile, nous cherchons quelque chose, parfois on ne prend même plus la peine de saisir l’adresse entière de notre site d’information préféré dans la barre de navigation, on passe par le moteur de recherche puis on clique sur le lien…

Et quand on parle recherche sur le web, autant dire qu’on n’est pas en train d’évoquer un univers ultra concurrentiel et diversifié... On parle ici surtout de Google, et un peu de quelques autres très loin derrière (Bing, Yahoo ou Qwant) puisque le géant américain représente plus de 90% du trafic en France et dans le monde

Ce quasi-monopole pose question, mais peut-on s’en passer ?

Si on retrouve parfois la technologie de Google derrière certains moteurs de recherche alternatifs, on peut effectivement faire le choix d’en choisir un autre pour des questions éthiques. Qwant s’engage par exemple à ne pas collecter nos données de navigation. Ou on peut aussi se tourner vers des offres plus pointues sur lesquelles vous pouvez à la fois faire votre recherche en ligne, mais aussi soutenir la reforestation ou une cause qui vous tient à cœur.

Plusieurs offres sur le marché

Ecosia d’abord, qui vous propose de faire vos recherches et de planter des arbres en affectant les bénéfices générés par la publicité à des programmes de reforestation. Et le site affiche quelques 40 millions d’arbres plantés depuis sa création en 2009 en Allemagne. 

Une expérience utilisateur transparente

  • Ecosia

Pour Ecosia, c’est exactement pareil, en fait chaque recherche sur leur site génère des revenus publicitaires dont une partie est automatiquement affectée à la reforestation. Et vous pouvez installer Ecosia comme moteur de recherche par défaut ce qui vous permet de saisir directement vos mots clé dans la barre d’adresse de votre navigateur.

  • Lilo

Sur Lilo, chaque recherche génère des gouttes d’eau grâce aux revenus publicitaires, sauf que là vous pouvez donner ces gouttes à des entreprises engagées que vous voulez soutenir, et ces gouttes deviennent de la monnaie sonnante et trébuchante donc c’est concret. Ce qui est vraiment bien c’est qu’il y a de nombreuses références comme une association de protection des animaux, un média sur l’écologie ou encore une asso qui vient en aide aux enfants malades. Et c’est tout de même un million d’euros qui a été reversé à ces projets en 3 ans..

Aller plus loin :

Une réaction ou proposition de sujet ? Ecrivez-nous à valere.correard(@)radiofrance.com

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.