Quoi de mieux que d’apprendre en s’amusant. C’est sans doute le point de départ de la société Montpelliéraine Bioviva qui commercialise des jeux autour de la biodiversité et de l’écologie. Une entreprise qui a un peu plus de 20 ans et qui a déjà vendu un million de jeux à travers le monde.

Capture écran d'une démo de jeu Bioviva
Capture écran d'une démo de jeu Bioviva © Bioviva éditions

Une entreprise qui se distingue par le nombre de prix qu’elle a remporté …

Encore récemment à l’occasion du grand prix de la responsabilité sociétale des marques lors du salon Produrable, mais aussi en 2017 avec la fondation MMA des entrepreneurs du futur, également le prix régional Marco Polo ou encore le prix des « partenaires Disney »…

Une PME engagée

Bioviva joue la carte écologique et responsable à fond en réalité. Alors que 70% des jeux sur le marché sont fabriqués en Asie, l’entreprise s’engage à produire 100% des ses jeux en France, elle bénéficie d’ailleurs du Label Origine France Garantie.

Elle s’appuie sur un imprimeur en Drôme provençale pour fabriquer ses jeux, et elle a pris un certain nombre d’engagements assez poussés :

Eviter le suremballage, privilégier le carton au plastique, imprimer avec des encres végétales ou encore ne pas utiliser de piles..

Divertir les plus jeunes autour de sujets en lien avec l’écologie ou la biodiversité

Avec par exemple, le jeu du potager :

Dans ce jeu de plateau, les joueurs doivent faire pousser leurs légumes en évitant des embûches pour devenir de vrais jardiniers en herbe.

Il y a aussi mes premières énigmes d’animaux :

Une gamme d’énigmes tout en images qui permet aux enfants de développer leurs capacités d’observation et de déduction autour d’objets de jardin ou d’animaux.

Un modèle économique qui préserve des prix accessibles

C’est le fruit d’une stratégie assumée pour le dirigeant fondateur, Jean-Thierry Winsten qui reconnaît que ce n’est pas évident..

Et au delà de l’éco-conception, la PME montpelliéraine veut aussi s’engager auprès d’enfants en situation d’urgence, Jean-Thierry Winstel a annoncé vouloir offrir un million de jeux à des enfants réfugiés à travers le monde.

Avis donc aux auditeurs inspirés par ce projet, pour contacter l’équipe ça se passe sur bioviva.com.

Chronique réalisée en partenariat avec ID, L'info durable #TousActeurs

Pour lire l'interview complète de Jean-Thierry Winstel c'est par .

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.