Reprenant le principe des ludothèques, des sociétés en ligne proposent des services de location de jouets associés à une démarche éco-responsable. Explications.

Les jouets ont une durée de vie de six mois en moyenne. Alors pourquoi ne pas louer les cadeaux de fin d'année ?
Les jouets ont une durée de vie de six mois en moyenne. Alors pourquoi ne pas louer les cadeaux de fin d'année ? © Getty

On parle beaucoup de l’occasion comme alternative au neuf et à juste titre, mais une autre alternative fait son chemin : la location, et les jouets ne sont pas en reste.

C’est dans les années 60 que les ludothèques ont fait leur apparition en France, mais c’est très récent que des sociétés en ligne se positionnent sur le marché de la location de jouets. Je pense à Lib & Lou, La Petite Marelle ou encore les Petits Sioux. Cela concerne plutôt les enfants en bas-âge (0-6 ans), mais pas que ! 

A la clé bien sûr, une alternative au neuf mais aussi à la surconsommation : la durée de vie moyenne d’un jouet est de 6 mois, chaque année 40 millions de jouets finissent à la poubelle, 75 000 tonnes de déchets.

Un geste pour l’environnement mais aussi pensé pour coller à la pratique des enfants

Les enfants n’accrochent pas avec tous leurs jouets, certains ont leur faveur alors que d’autres resteront au placard, ce qui est tout à fait normal, et puis, bien souvent, ils sont un peu en boucle avec une chambre garnie de choses inutiles… Bref, ils découvrent déjà inconsciemment les dérives de la surconsommation, c’est un peu les adultes qui les plongent dans ces excès.

L’intérêt de louer des jouets est de permettre de la découverte, de ne pas se lasser, mais aussi d’éduquer les plus jeunes à l’économie circulaire en expliquant qu’on n’a pas besoin d’être propriétaire de tout. Cela peut donc avoir plusieurs avantages.

Un service adapté aux pratiques actuelles

On est souvent  sur un système de « box » avec la possibilité de louer plusieurs jouets d’un coup pour des cycles de quelques mois. Mais aussi des offres où vous louez à l’unité.

Vous commandez en ligne, recevez les jouets chez vous quelques jours après.

Par exemple, 5 jouets pour 3 mois à l’issue desquels vous prolongez, vous achetez ou vous rendez pour renouveler. En principe vous êtes assurés pour la casse, pas de souci de ce côté-là.

Une offre large

Cela va des jeux de société, en passant par les grands classiques comme les hochets, les livres en bois, les puzzles, on croise pas mal de jeux inspirés par Montessori, ou encore l’incontournable pêche à la ligne et même un babyfoot en bois.

Ce qui est assez original, c’est que l’offre mixe la démarche durable et la volonté de proposer des jeux éducatifs..

Enfin, le prix : entre 10 et 20 euros par mois pour les premiers prix, ou alors vous pouvez opter pour une offre sur mesure avec des tarifs pouvant aller de 1 à une dizaine d’euros par mois et par jouet.

Aller plus loin

► Pour retrouver la version longue de l’interview d'Adrien Valentin, co-fondateur de la Petite Marelle, c'est sur  ID (l'Info Durable)

► Vous connaissez une initiative qui peut participer à la transition écologique ? Contactez Valère Corréard !