S'il est un chanteur à l'énergie contagieuse, c'est bien lui. Il a reçu en 2021 le trophée de la révélation masculine de l'année.

Le chanteur Hervé en concert à Besançon en septembre 2020
Le chanteur Hervé en concert à Besançon en septembre 2020 © Maxppp / Franck LALLEMAND

L'intro-fiction de Charles Pépin : "Je voudrais vous raconter l’histoire de l’énergie vitale, ou plutôt, l’histoire d’un homme. Pourquoi danse-t-il dans sa petite cuisine comme si c’était le plus grand dancefloor du monde ? Qu’est-ce qui le traverse quand il se déhanche comme un fou avec dans une main une cuillère en bois et dans l’autre une banane ? Qu’est-ce qui le met en joie ? Quel est ce feu dans son corps, dans son cœur, dans ses muscles ? Il danse dans sa cuisine et plus rien n’a d’importance, il se laisse aller à la désarticulation pour mieux se rassembler, le bas du corps part d’un côté et puis le haut d’un autre, et puis tout le monde se retrouve pile au bon moment, il n’est pas seul dans sa cuisine, il est sur le toit du monde, ou dans une ruelle espagnole, ou dans un club anglais plutôt, pas loin de Madchester, il est partout où des corps bougent en rythme et où les sourires se répondent, même les yeux fermés.

Mais d’où vient, au fond, son énergie, cette énergie vitale que la musique réveille ?

Attendait-elle, dans son corps, que le bon beat, les bonnes paroles viennent la capter ? Vient-elle simplement de son corps ? N’est-ce pas plutôt son corps qui est en contact avec plus grand que lui, le monde et ses battements, ses rythmes naturels, le cosmos qui sait, la vie elle-même qui traverse tout le vivant ? Danser, chanter, c’est exprimer quelque chose qui est en soi, mais c’est aussi s’oublier, se perdre, se lâcher, au double sens de se lâcher, y aller à fond et puis se lâcher soi, oublier son égo, ses petites pensées, ne plus penser à rien, sauf pour se dire que c’est bon, que c’est sacrément bon.

D’après Bergson, cette énergie vitale est une énergie spirituelle qui court au cœur de la matière, un élan créatif plus grand que nous mais qui peut aussi nous traverser, avec lequel nous pouvons entrer en contact.

Quel est le signe que nous entrons en contact avec ce Elan Vital ? « Ce signe est la joie », écrit Henri Bergson. La joie de vivre tout simplement. C’est peut-être ce qui lui arrive, dans sa cuisine, en plus de réussir ses crêpes : il entre en contact avec la vie.

Pour en parler ce matin, d’énergie vitale et de joie de vivre, mais aussi de créativité, d’Alain Bashung ou de crêpes bretonnes, j’ai la joie de recevoir Hervé, révélation masculine aux dernières victoires de la Musique, Hervé dont la France entière commence à fredonner les tubes, et qui nous a rejoint Sous le soleil de Platon pour nous aider à répondre à cette belle question : qu’est-ce que l’élan vital?

Pour aller plus loin : pratiquez la philosophie du bricolage, avec l' Eloge du carburateur, de Matthew Crawford (éditions La Découverte)

Les invités
  • Hervéauteur, compositeur, interprète
Programmation musicale
L'équipe