[scald=11565:sdl_editor_representation]Gérard Davoust Jalonnée de rencontres avec de nombreux artistes, la carrière de Gérard Davoust débute par une série de contrats avec de prestigieuses maisons de disques : Président, Pathé-Marconi, Bel-Air et enfin Philips, où il produit entre autres Serge Gainsbourg, Serge Lama ou encore Nana Mouskouri. Son goût du métissage le conduit également à lancer des musiciens africains tels que Manu Dibango et Francis Bebey, mais aussi à signer les premiers albums aux inspirations celtiques d'Alan Stivell. Cet éclectisme vaut à Gérard Davoust de prendre en 1972 la tête des éditions Chappell ; avide de nouveautés, il poursuit sa découverte de jeunes talents, parmi lesquels Renaud, tout en veillant sur les oeuvres de Michel Sardou, Georges Brassens et Charles Aznavour. C'est avec ce dernier, ami de longue date, qu'il s'associe vingt ans plus tard pour racheter les éditions Raoul Breton et s'affirmer ainsi comme l'un des plus grands producteurs de variété française.Duffy

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.