[scald=9663:sdl_editor_representation]Thomas FERSEN On cherche toujours un responsable de la naissance de la nouvelle nouvelle nouvelle, etc, chanson française. Nul doute que Thomas Fersen, dès son premier bal (un Bal des oiseaux ) y a été pour quelque chose. Il ne tient peut-être pas à endosser la paternité et de la vieille dame, et de ses jeunes collègues ; disons plutôt, alors, qu’il a renouvelé l’art mineur, y a glissé des folies, des fables, des noirceurs, des bêtes pas bêtes, des hommes bizarres, des femmes fatalement fatales, et des ukulélés. Lui a une préférence pour le ukulélé soprano, qu’il juge teigneux. N’en concluons pas hâtivement que Fersen l’est également. Surprenant, en revanche, il ne cesse de l’être. C'est sur scène que Thomas embarque son public dans des ambiances totalement extravagantes, à son image.Thomas surprend à chaque nouveau spectacle. Sa nonchalance surjouée, l'univers de ses textes, ses costumes totalement décalés et sa folie contribuent à créer une ambiance de fête. Son nouvel album : le Be

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.