Un chef très populaire du pays veut l'inscrire au Patrimoine mondial de l'Unesco, et dispute à la Russie cette soupe traditionnelle.

Débat autour de l'origine du bortsch, cette soupe aux betteraves et aux choux des pays de l'est (24/01/2018)
Débat autour de l'origine du bortsch, cette soupe aux betteraves et aux choux des pays de l'est (24/01/2018) © AFP / Alain Muriot / Mood4Food / foodcollection

Depuis la guerre en Crimée et l'annexion par la Russie, le nationalisme se renforce en Ukraine, et passe désormais par la gastronomie. Des spécialistes du bortsch, la soupe rose à la betterave et au chou, revendiquent l'origine ukrainienne de la spécialité, et se fâchent quand ils voient sur des boîtes "Bortsch : soupe russe".

La fermeture des bars et restaurants partout sur la planète a fait perdre 6,5 milliards d'euros à un richissime Brésilien résident en Suisse, il possède des actions dans un grand groupe de brasserie de bières.

Et Chypre s'inquiète pour l'avenir de son huile d'olive, les oliviers souffrent du réchauffement climatique, des sécheresses et des canicules de plus en plus précoces.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.