Ils se sont réunis pour une cérémonie traditionnelle sur la plage de Lima, pour annoncer leurs prémonitions.

Une cérémonie de chamanes péruviens, sur une plage de Lima, en janvier 2018.
Une cérémonie de chamanes péruviens, sur une plage de Lima, en janvier 2018. © AFP / CRIS BOURONCLE

La sorcellerie et les chamanes sont souvent mis à contribution au Pérou pour deviner l'avenir. Pour ce passage en 2019, des chamanes se sont adonnés à une cérémonie rituelle, après une nuit de visions, ils racontent que des discussions vont avoir lieu dans les mois à venir entre les trois grandes puissances de la planète, les Etats-Unis, la Russie et la Corée du Nord, dans un climat d'apaisement.

Le dirigeant nord-coréen souhaitait ses vœux, justement, hier. Kim Jong Un espère pouvoir continuer sur la voie de la dénucléarisation de la péninsule, mais il met aussi en garde les Américains contre leurs sanctions et la pression toujours exercées contre le régime. 

Et si l'on faisait une pause avec l'alcool ? Un conseil bienvenu après les agapes de fin d'année, peut-être aussi une fatalité au Qatar. L'émirat très conservateur impose en ce 1er janvier une taxe de 100% sur l'alcool. Les prix des bières et des bouteilles de vin et de spiritueux doublent aujourd'hui. Le Qatar, qui accueille le Mondial de foot en 2022, inquiète les supporters, peu enclins à se passer de leur bière devant un match.

L'année s'annonce astronomique : CNN fait le calendrier des grands événements à venir dans le cosmos, trois "super-lunes", une lune bleue, de nombreuses pluies de météorites, Jupiter au plus près : rien de politique, simplement la tête dans les étoiles.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.