Dans la ville de Cali, après un weekend meurtrier, l'armée s'est déployée. Rarement la population a été aussi divisée.

Des soldats patrouillent dans les rues de Cali, après des manifestations meurtrières contre le gouvernement du président Ivan Duque (31 mai 2021).
Des soldats patrouillent dans les rues de Cali, après des manifestations meurtrières contre le gouvernement du président Ivan Duque (31 mai 2021). © AFP / Luis ROBAYO

Un mois de manifestations et au moins une soixantaine de morts, dont 13 ce weekend à Cali. Un millier de soldats ont été envoyés dans la ville pour venir en soutien de la police, très critiquée sur la répression des manifestants.

Le Bangladesh vient d'arrêter l'un de ses fgitifs les plus recherchés, après vingt ans de cavale, "Bagh Shikari", le tueur de tigres, il est soupçonné d'en avoir abattu 70, alors que l'espèce est très menacée.

Et le gouvernement en Arabie Saoudite demande aux mosquées de baisser le son des appels à la prière, trop nombreux, trop bruyants, un nouveau pas dans la marche libérale du nouveau pouvoir. Les milieux religieux protestent.

Thèmes associés