Depuis une semaine, le Malawi et le Ghana administrent un vaccin aux enfants pour lutter contre la malaria.

Un infirmier vaccine une petite fille à l'hôpital de Mitundu dans le district de Lilongwe au Malawi (23 avril 2019)
Un infirmier vaccine une petite fille à l'hôpital de Mitundu dans le district de Lilongwe au Malawi (23 avril 2019) © AFP / AMOS GUMULIRA

Le vaccin, à l'étude depuis trente ans, est loin d'être infaillible, il diminue les risques de 40% environ. Mais c'est déjà un progrès remarquable contre le paludisme qui tue 435.000 personnes chaque année dans le monde, un fléau particulièrement meurtrier chez les enfants en Afrique.

Ce sont les victimes collatérales des attentats de Pâques contre les chrétiens au Sri Lanka, des terroristes islamistes avaient tué 253 fidèles. Aujourd'hui des musulmans sont persécutés en représailles, des membres de la communauté ahmadi, des musulmans déjà réfugiés au Sri Lanka après avoir fui les violences dans leurs pays d'origine. Aujourd'hui ils ne savent plus où aller.

La Thaïlande est en pleine répétition générale pour le couronnement de son roi, Rama X. Défilé militaire en costume, cérémonie pour recueillir de l'eau dans des sources partout dans le pays, le pays n'a pas connu pareil événement depuis presque soixante-dix ans.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.