Pour la première fois le pays va devoir composer avec deux taux de taxe à la consommation.

Des Japonais se sont précipités dans les magasins pour faire le plein de courses, à la veille d'une augmentation de la TVA. (30 septembre 2019)
Des Japonais se sont précipités dans les magasins pour faire le plein de courses, à la veille d'une augmentation de la TVA. (30 septembre 2019) © AFP / Atsushi Taketazu / Yomiuri / The Yomiuri Shimbun

La taxe sur la consommation est passé ce matin de 8 à 10%, une épreuve pour le Japon qui possède un des taux les plus bas de TVA au sein de l'OCDE. Mais la complexité vient des exemptions pour certains produits comme l'alimentation, hors alcool et restauration. Beaucoup de commerçants sont obligés d'investir dans une nouvelle caisse enregistreuse, pour appliquer les deux taux.

Les autorités craignent également une baisse de la consommation, face à la hausse des prix et face à des salaires qui stagnent. Mais l'Etat a besoin de rentrées fiscales, sa dette publique est abyssale (226% du PIB en 2018) et la protection sociale coûte de plus en plus cher à cause de la population vieillissante.

Sous les Radars ce soir également :
L’Ouganda interdit le port du béret rouge aux civils,

Et la sécheresse au Botswana menace la plus grande population d’éléphants en Afrique.

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.