Plusieurs mois après la fin de la guerre entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, les habitants de la région séparatiste craignent de ne jamais revoir leur terre.

Des exilés du Haut Karabakh en Arménie enterrent à Erevan des soldats morts au combat il y a trois mois, les corps n'ont été rendus qu'il y a quelques jours (02/03/2021)
Des exilés du Haut Karabakh en Arménie enterrent à Erevan des soldats morts au combat il y a trois mois, les corps n'ont été rendus qu'il y a quelques jours (02/03/2021) © AFP / ARIS MESSINIS

Difficile de faire son deuil quand on a dû partir si vite, en laissant quasiment tout derrière soit, y compris ses fils, ses frères, partis combattre l'armée d'Azerbaïdjan. Les habitants du Haut Karabakh, en grande majorité arméniens, ont trouvé refuge à Erevan, la capitale de l'Arménie, pour beaucoup, sans leurs souvenirs, ils doivent repartir de zéro.

Sous les radars également ce soir une double campagne en Côte d'Ivoire, vaccinale et électorale,

Et des Infantes espagnoles provoquent de nouvelle critique contre la monarchie.

Thèmes associés