Des assaillants masqués s'en sont pris violemment aux étudiants et aux professeurs, ils sont accusés d'être proches du pouvoir nationaliste.

Des étudiants indiens manifestent devant la Porte de l'Inde à Bombay, en soutien à l'université Nehru prise pour cible par de violents assaillants hier (6/1/2020)
Des étudiants indiens manifestent devant la Porte de l'Inde à Bombay, en soutien à l'université Nehru prise pour cible par de violents assaillants hier (6/1/2020) © AFP / Imtiyaz Shaikh / ANADOLU AGENCY

Des étudiants passés à tabac, des professeurs au visage ensanglanté, des locaux saccagés : un raid violent a eu lieu hier soir dans l'une des plus prestigieuse université d'Inde, l'Université Jawaharlal Nehru University (JNU), l'équivalent de la Sorbonne à Paris. C'est aussi un pilier de la pensée laïque et progressiste, un ennemi pour le gouvernement nationaliste hindou.

Les victimes accusent les assaillants d'être proches du pouvoir, ils ont été contraints de chanter des hymnes nationalistes pendant l'agression.

Depuis, des étudiants partout en Inde manifestent, en soutien à la JNU et aux étudiants brutalisés. Des intellectuels dénoncent la dérive fasciste du pouvoir qui veut éduquer la jeunesse par la force, selon eux.

Sous les radars ce soir également :
Tel Aviv inondée, deux morts et la mairie mise en cause,

La star du foot, Zlatan Ibrahimovic, déboulonnée, sa statue a été sciée à Malmö, sa ville natale qui se sent trahie par son dernier investissement financier.

Programmation musicale
  • Sixto Rodriguez
    Sixto RodriguezSugar manLabel : LIGHT IN THE1970
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.