Les hôtesses et stewards de la compagnie Air India doivent ajouter aux consignes de sécurité un "Jai Hind", "Vive l'Inde".

Le slogan patriotique "Jai Hind" ("victoire à l'Inde") est repris partout dans le pays depuis la crise avec le Pakistan (ici au festival de Diwali en octobre 2016)
Le slogan patriotique "Jai Hind" ("victoire à l'Inde") est repris partout dans le pays depuis la crise avec le Pakistan (ici au festival de Diwali en octobre 2016) © AFP / NARINDER NANU

La consigne vient d'être renouvelé aux personnels de cabine d'Air India, ils doivent dire "Jai Hind" avec ferveur à la fin de leur laïus sur la sécurité. Cela intervient au moment où le climat s'est tendu avec le voisin pakistanais, et où le patriotisme connaît un regain, dans tous les domaines. Un film d'action de Bollywood illustre aussi la poussée nationaliste du pays.

Des Libanais manifestent contre un projet de barrage dans la vallée de Bisri. Ils protestent depuis des années contre l'ouvrage, veulent protéger l'écosystème de la vallée, et pointent les risques sismiques, les eaux du barrage infiltrées dans les sous-sols pourraient renforcer les tremblements de terre fréquents dans le secteur. Mais la Banque Mondiale vient d'accord un prêt de 474 millions de dollars pour entamer les travaux.

Un clip de rap, en anglais, pour promouvoir la grande session annuelle des délégués politiques chinois. Le rendez-vous n'intéressent plus autant, les agences d'Etat misent donc sur ce rappeur pour séduire les jeunes, en Chine et à l'étranger. Mais la chanson aborde des sujets pas toujours très clairs.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.