Pour réduire le nombre d'élèves par classe afin d'assurer la distanciation sociale, les régions autonomes espagnoles embauchent, mais elles doivent faire dans l'urgence.

Un étudiant masqué et à bonne distance des autres élèves à l'Université Comillas, en ce premier jour de cour. A Madrid le 7 septembre 2020.
Un étudiant masqué et à bonne distance des autres élèves à l'Université Comillas, en ce premier jour de cour. A Madrid le 7 septembre 2020. © AFP / OSCAR DEL POZO

Les ministères de la Santé et de l'Education préconise 20 élèves par classe pour limiter les risques de contamination au coronavirus. Alors les régions autonomes doivent embaucher à tour de bras. En tout plus de 39.000 nouveaux enseignants font leur rentrée ou s'apprêtent à la faire. Des conditions de recrutement épiques, dans l'urgence. Et pas suffisantes, disent les syndicats, qui ont compté qu'il faudrait au moins 70.000 professeurs de plus pour atteindre l'objectif des 20 par classe.

Sous les radars également ce soir, un instituteur s'active aussi au Sénégal pour remettre en état des classes en ruines, qui vont être utilisées pour les examens, repoussés par la COVID à ces jours-ci, en pleine saison des pluies.

Et en Thaïlande, pendant que les étudiants manifestent pour demander une réforme du régime, le Roi réintègre sa concubine.

Programmation musicale
  • Marvin GayeTrouble man
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.