Le parti d'Aung San Suu Kyi remporte les législatives de dimanche dernier, et parmi ses élus, deux membres de cette communauté souvent discriminée.

Sithu MAUNG est l'un des deux musulmans élus députés pour le parti NLD au Myanmar (09/11/2020)
Sithu MAUNG est l'un des deux musulmans élus députés pour le parti NLD au Myanmar (09/11/2020) © AFP / Sai Aung Main

Parmi eux, Sithu Maung a remporté très largement le scrutin dans sa criconscription du centre de Rangoun. Le quartier de 30.000 habitants est parmi le plus diversifié ethniquement du pays, avec autant de musulmans que de bouddhistes.
En Birmanie les musulmans sont maltraités, à l'image des Rohyingas, victimes d'un génocide. Mais des musulmans d'autres ethnies sont également discriminés, d'où l'élection remarquable de Sithu Mang.

Aux Philippines, un journaliste radio a été tué, quatre ans après avoir survécu à une première tentative de meurtre. Le pays est parmi les plus dangereux pour la presse dans le monde.

Et en Israël une start-up enregistre les témoignages de rescapés de la Shoah et de leurs enfants, pour en faire des hologrammes et perpétuer le souvenir et cette parole qui s'éteint peu à peu.

Thèmes associés