Les autorités israéliennes reprochent à Lara Alqasem son engagement dans une association pro-palestinienne quand elle étudiait en Floride. Une loi décrétée l'an dernier permet à l'Etat Hébreu de refuser l'entrée à des partisans du boycott contre Israël.

L'étudiante américaine Lara Alqasem à la Cour du district de Tel-Aviv le 11 octobre 2018
L'étudiante américaine Lara Alqasem à la Cour du district de Tel-Aviv le 11 octobre 2018 © AFP / JACK GUEZ

Sous radars, Amélie Perrier nous emmène ce soir 

  • En Israël au centre d'immigration de l'aéroport Ben Gourion. Une jeune Américaine, Lara Alqasem y est bloquée depuis 1 semaine.  Alors qu'elle venait pour suivre une année d'étude à l'Université Hébraïque de Jérusalem, les autorités israéliennes ont retrouvé ces anciens engagements pro-palestiniens.  
  • En Centrafrique pour une initiative étonnante pour ses soldats. Car l'un des gros problèmes de l'armée en plus de la guerre civile, c'est le SIDA dans ses rangs. Un protocole vient d'être signé entre les armées et l'ONUSIDA.  
  • En Haïti, une nouvelle fois frappée pas les éléments. La terre a tremblé samedi, une secousse de magnitude 5,9. Dernier bilan 17 morts et plus de 350 blessés. On en parle peu... 
  • En Belgique où l'humour peut tourner à l'incident diplomatique.Des brasseurs de bière à Bruxelles ont baptisé l'une de leurs dernières créations Maori Tears, les larmes des Maori. Une appellation "culturellement et spirituellement offensante" pour les Néo-Zélandais... 
Programmation musicale
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.