La comédienne Gal Gadot a défendu sa consœur Rotem Sela, dont les critiques ont beaucoup déplu au gouvernement Netanyahu.

L'actrice Gal Gadot incarne la super héroïne Wonder Woman, ici lors de la première du film le 25 mai 2017 à Hollywood.
L'actrice Gal Gadot incarne la super héroïne Wonder Woman, ici lors de la première du film le 25 mai 2017 à Hollywood. © AFP / Frazer Harrison / GETTY IMAGES NORTH AMERICA /

L'actrice Rotem Sela a vivement réagi aux propos de la ministre de la Culture, arguant d'une possible alliance entre les opposants à Benjamin Netanyahu et les partis arabes, pour convaincre les électeurs de ne pas voter pour les adversaires du Premier Ministre israélien lors des prochaines législatives le 9 avril. Elle a reçu le soutien de Gal Gadot, superstar depuis son rôle dans Wonder Woman.

Un conflit peu connu dans le Caucase menace de s’embraser de nouveau : le Haut Karabakh, région autonome rattachée officiellement à l'Azerbaïdjan, mais dont la majorité de la population vient de l'Arménie voisine. Bakou, la capitale azerbaïdjanaise, vient d'annoncer des exercices militaires dans la région, alors que les deux Etats étaient d'accord pour entamer des discussions de paix.

Une histoire plus légère d’avion qui fait demi-tour : des contrôleurs aériens à Jeddah en Arabie Saoudite ont dû accepter la demande de retour d'un avion. Une passagère à bord, peu après le décollage, l'a demandé au pilote, car elle a oublié son bébé à l'aéroport. 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.