La capitale du Sénégal souffre de la pollution, et de l'explosion démographique.

Vue aérienne de l'ancien aéroport Léopold Sédar Senghor à Dakar, Sénégal (17 août 2019)
Vue aérienne de l'ancien aéroport Léopold Sédar Senghor à Dakar, Sénégal (17 août 2019) © AFP / Ozkan Bilgin / ANADOLU AGENCY

Un jeune homme, Mamadou Sakho, a lancé l'idée de créer un "central park" à Dakar, sur le site de l'ancien aéroport Léopold-Sédar-Senghor. Aujourd'hui il est occupé par l'armée, qui ne semble pas prête à partir.

Le militant écologiste, qui vient de sortir un documentaire "Sénégal vert ; horizon 2035", a le soutien de la maire de Dakar et de nombreux internautes. Mais les militaires n'ont pas l'intention de quitter le site. Pourtant Dakar et son million d'habitants ont besoin d'un poumon vert.

Sous les radars également ce soir :
Au Burundi, la découverte de fosses communes perturbe la campagne pour l’élection présidentielle.

Aux Etats-Unis, une mamie fête ses 100 ans en se faisant arrêter par des policiers.

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.