Hanane Al Barassi était très véhémente aussi contre le régime du maréchal Haftar, l'homme fort de l'est libyen.

Des femmes manifestent contre la corruption et la misère en Libye, à Tripoli, août 2020.
Des femmes manifestent contre la corruption et la misère en Libye, à Tripoli, août 2020. © Getty / Nada Harib

Hanane Al Barassi a été abattue, en pleine journée, à Benghazi par des hommes armés non-identifiés. Juste avant sa mort, elle avait posté une vidéo très critique contre le maréchal Haftar, son fils Saddam Haftar. Elle accusait le régime et les fonctionnaires de cette administration parallèle de corruption.

Au Mexique, une manifestation contre des féminicides tournent au fiasco, la police tire dans la foule, faits des blessés, et un tollé dans le pays.

Et l'histoire d'un cœur (l'organe) qui chute deux fois à Los Angeles avant d'arriver sain et sauf jusqu'au bloc opératoire pour être transplanté.

Thèmes associés