Scandale sexuel, bagarre au Parlement, traces de sang sur les murs, séances interminables, les commentateurs politiques ont fort à faire en Australie ces derniers jours.

La chef de l'extrême-droite Pauline Hanson accuse un sénateur de harcèlement sexuel.
La chef de l'extrême-droite Pauline Hanson accuse un sénateur de harcèlement sexuel. © AFP / GREG WOOD

Un sénateur accusé de harcèlement sexuel par la chef du parti d'extrême-droite s'est battu avec l'attaché parlementaire de la dirigeante. Il s'est blessé et a tracé des marques avec son sang sur la porte de son bureau. Dans le même temps, au Sénat, le gouvernement qui vient de perdre un vote crucial, fait durer les débats sur un autre texte qu'il risque de perdre. Les élus ont été pris en flagrant délit de sieste, pendant cette session interminable.

La Zambie veut abattre ses hippopotames, dans l’un de ses plus beaux parcs. Les autorités ont annoncé la suppression de 2.000 hippopotames à South Luangwa, car selon elles, ils sont trop nombreux aujourd'hui et menacent la biodiversité. Les défenseurs de l'environnement accusent  le gouvernement de vouloir se faire de l'argent : les trophées des animaux tués pourraient rapporter jusqu'à 3 millions d'euros.

Le Pakistan ouvre des stations de ski, et veut accueillir des touristes. Une compétitions internationale vient de se tenir dans la station de Naltar, dans le Massif de Karakoram, voisin de l'Himalaya. Même si des hommes en arme surveillent encore les pistes, le Pakistan assure avoir éradiqué l'insécurité dans ces régions.

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.