La parlementaire du PJD, le parti islamiste au pouvoir dans le royaume, dénonce un cliché falsifié. Son parti est mis en difficulté.

Une militante du PJD au Maroc célèbre la victoire du parti aux élections en octobre 2016.
Une militante du PJD au Maroc célèbre la victoire du parti aux élections en octobre 2016. © Maxppp / ABDELHAK SENNA/EPA/Newscom/

L’absence de voile sur une photo postée par une parlementaire en vacances à Paris. On voit donc Amina Maelainine, cheveux au vent, devant le Moulin rouge.

Cette femme politique est une personnalité montante au PJD, le Parti justice et développement, la formation islamiste au gouvernement. D’où les accusations de double jeu, de discours hypocrites. La députée prônant des valeurs islamistes, conservatrices, se baladerait sans voile à Paris. Très tôt Amina Melainine a tenté d’éteindre l’incendie, dénonçant une photo truquée.

Le cliché circule au sein des milieux islamistes hostiles au PJD. Et au sein de son parti, on est gêné aussi. L’ex numéro 1,  Adel Imam Benkirane, lui reproche son manque de clarté. Mais il réaffirme aussi : « Concernant le foulard, ma position n’est pas nouvelle. Elle n’a jamais changé : celle qui le porte, c’est sa décision. Celle qui ne le porte pas, c’est sa liberté ».

Le PJD dénonce surtout des manœuvres pour déstabiliser le parti, mais ça n’est pas la première fois que des figures du PJD voient leur probité mise en cause. Il y a deux ans et demis deux personnalités étaient prises en flagrant délit d’adultère, et en septembre dernier le ministre de l’Emploi apparaissait sur une photo main dans la main avec une jeune femme, sur les Champs Elysées aussi à Paris.

« Nos militantes ne sont pas des anges qui flottent au-dessus des considérations humaines » avait tenu à préciser un autre député.

Et aussi 

Bangkok est plongé depuis quelques jours dans un épais nuage de pollution. Les autorités reconnaissent la situation critique, à cause des chantiers de construction et de la circulation automobile monstrueuse. Elles annoncent vouloir déclencher des averses pour dégager l'air des particules fines. La technique consiste à lancer des substances chimiques sur les nuages, pour provoquer des averses.

Le Nigeria a entamé une lutte très sérieuse contre les voleurs de slips. La lingerie est utilisée dans des rituels malveillants là-bas. La police a donc décidé de poursuivre les voleurs pour tentatives de meurtres, ils risquent désormais la peine capitale.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.