Plusieurs affaires ont ému le pays, et mis en cause des proches du parti au pouvoir, qui a dû réagir très vite.

Des étudiantes manifestent à Dacca contre les violences sexuelles, le 14/10/2020.
Des étudiantes manifestent à Dacca contre les violences sexuelles, le 14/10/2020. © AFP / Rehman Asad / NurPhoto / NurPhoto

C'est notamment un viol collectif qui bouleverse le pays. Des hommes ont été arrêtés la semaine dernière, membre de la branche étudiante du parti au pouvoir. Face aux critiques et aux appels à la démission, la cheffe du gouvernement a fait passer ne urgence un amendement pour punir de la peine capitale les violeurs.

Au Portugal, le pèlerinage de Fatima a eu lieu hier, et les milliers de fidèles présents ont respecté scrupuleusement les gestes barrières.

En Corée du Nord, le leader Kim Jong Un en pleurs : une émotion inédite dans la palette de la propagande du régime autoritaire.

Programmation musicale
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.