Une marque de bijoux a dû retirer sa publicité qui montrait un couple mixte hindoue/musulman, submergée par les critiques.

Des hommes passent devant une boutique Tanishq à New Delhi, la marque de bijoux a retiré un spot de pub attaqué par les hindous extrêmistes (14/10/2020)
Des hommes passent devant une boutique Tanishq à New Delhi, la marque de bijoux a retiré un spot de pub attaqué par les hindous extrêmistes (14/10/2020) © AFP / Sajjad HUSSAIN

Dans sa nouvelle campagne, la marque de bijoux Tanishq célébrait un couple mixte, une jeune femme hindoue enceinte d'un musulman, et accueillie avec des colliers par sa belle-famille musulmane. Les hindous radicaux ont hurlé au scandale et affirmé que la pub faisait l'apologie du "love djihad", selon eux les musulmans séduisent les femmes hindoues pour les convertir.
Tanishq a retiré son spot. Les pouvoirs publics ont gardé le silence, donnant raison à la haine des hindous les plsu radicaux.

La Thaïlande vit sa révolution, le régime durcit le ton contre les manifestants.

Et Bobi Wine, le chanteur/député/opposant en Ouganda a une nouvelle fois été arrêté hier à son QG.

Programmation musicale
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.