Les attaques ciblées contre des militants, des reporters ou des fonctionnaires se sont multipliées ces derniers mois, les talibans sont montrés du doigt.

Un homme nettoie le sang sur la route après l'attaque meurtrière contre deux magistrates afghanes à Kaboul, le 17 janvier 2021.
Un homme nettoie le sang sur la route après l'attaque meurtrière contre deux magistrates afghanes à Kaboul, le 17 janvier 2021. © AFP / WAKIL KOHSAR

Ces deux magistrates travaillaient pour la Cour Suprême, elles se rendaient au travail quand leur véhicule a été pris d'assaut par des hommes armés. Les violences ciblées sont plus nombreuses ces derniers mois. Un paradoxe, alors que les négociations de paix se sont ouvertes en septembre dernier à Doha entre le gouvernement afghan et les talibans.

La Thaïlande a supprimé de sa liste de stupéfiants les feuilles et les tiges de cannabis. Les hôpitaux peuvent les utiliser dans leurs restaurants. Une manière de revenir aux sources de la cuisine thaï.

Et le podcast le plus téléchargé en ce début d'année s'appelle "Bible in a Year", une lecture quotidienne de la Bible par un prêtre catholique, et ce n'est même pas un miracle.

Thèmes associés