L'usine en Suisse est passé à des normes hallal depuis le printemps dernier, mais la nouveauté n'a été divulguée que ces derniers jours juste avant Noël, et fait polémique.

Des barres en chocolat Toblerone
Des barres en chocolat Toblerone © AFP / Ben Gabbe / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

La recette n'a pas changé, promet le fabricant américain, Mondelez, mais désormais la chaîne de production fait attention à tenir éloigné le chocolat de tous dérivés à base de porc ou d'alcool. Toblérone veut gagner des marchés émergents, dans les pays musulmans. Mais il a déclenché la colère de certains consommateurs, et de sites d'extrême-droite qui en profite pour dénoncer une "islamisation rampante" et cachée aux consommateurs.

Les bijoux de la couronne luxembourgeoise pourraient avoir été dérobés par le maquilleur de la reine de Belgique. C'est l'enquête, façon Cluedo, qui passionne le Bénélux. Le maquilleur nie, il a été remis en liberté après son interrogatoire.

Journal de bord d'un salarié d'Amazon, sur le site du Guardian, où les fêtes de Noël virent au cauchemar. L'employé anonyme, dans un site aux Etats-Unis, raconte les cadences infernales, les heures supplémentaires quasiment obligatoires pendant le "Peak", la période de haute activité entre le Black Friday et Noël. Un récit glaçant au moment où le Pape appelle à rejeter le "vacarme consumériste" de cette fin d'année.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.