Selon le site Al Monitor, les travaux ont commencé pour ériger un second mur à la frontière, très poreuse.

Photo prise dans la bande de Gaza, où l'on voit le début des travaux de construction d'un nouveau mur frontalier à Rafah, le 19 février 2020.
Photo prise dans la bande de Gaza, où l'on voit le début des travaux de construction d'un nouveau mur frontalier à Rafah, le 19 février 2020. © AFP / SAID KHATIB

Si le seul point de passage officiel entre la bande de Gaza est l'Egypte est Rafah, on sait que de nombreux tunnels permettent de faire passer des biens et des personnes. Un premier mur a été construit en 2008, en vain.

Le site spécialiste du Proche-Orient Al Monitor révèle que des travaux ont commencé fin janvier, pour construire une seconde muraille, parallèle à la première, haute de six mètres, et qui va jusqu'à cinq mètres de profondeur.

Le Hamas semble d'accord avec ce nouvel édifice, lui qui cherche aussi à empêcher les intrusions de terroristes islamistes venus du Sinaï, dans le territoire palestinien.

Sous les radars également :
A l’heure du coronavirus, la Russie parle d’une autre épidémie jusque-là tabou : le sida.

Aux Etats-Unis, des cheffes en cuisine, avant d’être des cheffes politiques, la politique américaine passe par les fourneaux.

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.