Il a convoqué la presse et le public pour un entraînement public, pour décrocher un nouveau contrat dans un club de football américain.

Colin Kaepernick lors de son entraînement pour la NFL, il porte un tee-shirt "Kunta Kinte", au lycée Charles R Drew à Riverdale (Georgia, Etats-Unis), le 16 novembre 2019.
Colin Kaepernick lors de son entraînement pour la NFL, il porte un tee-shirt "Kunta Kinte", au lycée Charles R Drew à Riverdale (Georgia, Etats-Unis), le 16 novembre 2019. © AFP / Carmen Mandato / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

La presse et ses fans ont tout de suite remarqué son tee-shirt, marqué de ce nom : "Kunta Kinte", le nom du héros d'une série des années 1970 devenue culte. Kunta Kinte, né en Gambie, est enlevé dans son village, mis dans un bateau direction l'Amérique, et réduit en esclavage dans le sud des Etats-Unis. 

Ce tee-shirt est un nouveau coup d'éclat de Colin Kaepernick, qui ne joue plus en NFL depuis qu'il a refusé de chanter l'hymne américain et a posé un genou à terre, en 2016, pour protester contre les violences de la police contre les noirs. Il était devenu un héros pour les défenseurs de la communauté noire, mais un ennemi anti-patriotique pour Donald Trump.

Sous les radars ce soir également :
Les Sidamas, une ethnie en Ethiopie, s’apprêtent à voter demain pour la création d’une région autonome, un défi pour le président Nobel de la Paix Abiy Ahmed,

Washington dit « bye bye » à Bei Bei, le panda star du zoo s’envole aujourd’hui pour la Chine., illustration de la fameuse "diplomatie du panda".

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.