Une candidate de la droite nationaliste provoque l'indignation à cause d'un spot de campagne où elle fait l'éloge du fascisme, tout en second degré.

La ministre de la Justice israélienne Ayelet Shaked est candidate aux élections législatives du 9 avril (27 janvier 2019)
La ministre de la Justice israélienne Ayelet Shaked est candidate aux élections législatives du 9 avril (27 janvier 2019) © Maxppp / ABIR SULTAN

Son clip est une parodie d'une publicité pour un parfum, et la fragrance s'appelle "Fascisme". La candidate aux élections du 9 avril de la droite nationaliste, Ayelet Shaked, aujourd'hui ministre de la Justice,  entendait se moquer des accusations de fascisme, mais le second degré n'a pas été compris par tous, pas du goût de beaucoup.

Une député danoise, Mette Abildgaard, s'est vu refuser l'entrée du parlement avec sa fille de cinq mois. Elle a dû sortir, confier son bébé à un collaborateur avant de revenir voter en séance. L'affaire émeut le Danemark où les enfants sont une priorité du système social.

L’Inde célèbre aujourd'hui et demain son festival Holi, les Indiens se lancent des poudres colorées dans les rues. Si la fête, très photogénique, a été beaucoup reprise par les marques d'appareils photos, elle est surtout une fête importante dans le pays, pour le début du printemps, un moment où les castes n'existent plus, ni les différences générationnelles.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.