La liaison ferroviaire de nuit entre Vienne et Bruxelles vient d'être remise en service après seize années de pause, un trajet qui consomme dix fois moins de CO² que le même effectué en avion.

Le PDG des chemins de fer autrichiens (ÖBB)  Andreas Mattha, à l'arrivée du premier train de nuit entre Vienne en Autriche et Bruxelles en Belgique, le 20 janvier 2020.
Le PDG des chemins de fer autrichiens (ÖBB) Andreas Mattha, à l'arrivée du premier train de nuit entre Vienne en Autriche et Bruxelles en Belgique, le 20 janvier 2020. © AFP / BENOIT DOPPAGNE / BELGA MAG / Belga

L'initiative vient de la ÖBB, compagnie ferroviaire autrichienne. Un train est parti de Vienne dimanche dernier, au son de l'Ode à la Joie, l'hymne européen, pour arriver en milieu de matinée, le lendemain, à Bruxelles. 

L'Autriche estime que ce trajet consomme dix fois moins de CO² que le même effectué en avion. La ville de Vienne s'est engagée à la neutralité carbone d'ici 2040, dix ans plus tôt que l'engagement de l'Union européenne.

Les écologistes autrichiens, mais aussi belges et français, ont salué le retour de cette liaison de nuit, et en profitent pour demander aux États des engagements pour des transports moins polluants.

Sous les radars également :

  • Des milliers de professeurs en grève au Malawi, ils demandent les salaires de décembre,
  • La fille d'un des plus grands narcotrafiquants de la planète lance une bière à son nom, "El Chapo Lager", pas du goût de tout le monde.
Programmation musicale
  • ESTHER PHILLIPS
    ESTHER PHILLIPSFEVERLabel : WAGRAM1966
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.