Une vidéo rare révèle la cruauté des passeurs sur un bateau de migrants Rohingyas en partance pour la Malaisie.

Les Rohingyas sont une minorité musulmane persécutée en Birmanie. Les images prises sont rares. Elles ont été prises sur le smartphone d'un passeur et récupérées ensuite par l'un de ces réfugiés Rohingyas.
On distingue des rangées d'hommes et d'enfants, la plupart torses nus, très amaigris, ils sont entassés sur le pont et les étages inférieurs en bois.

Soudain, une dispute éclate, un trafiquant repousse l'un des migrants et le frappe avec un cordage.
Il s'empare ensuite de qui semble être un fouet et roue de coups un groupe d'hommes qui essaient de s'enfuir vers un autre pont.

A la Une du magazine Elle britannique du mois de janvier, on voit deux femmes blotties l'une contre l'autre échangeant un bisou sur la bouche.
Il s'agit de la mannequin sud-soudanaise Aweng Ade-Chuol, 22 ans, et de sa compagne new-yorkaise Alexus.
Un baiser politique pour faire taire la haine lesbophobe.

Un conte de Noël en Belgique: la découverte dans un égout de deux lingots d'or par deux agents de nettoyage. Valeur estimée: 100 000 euro.

L'équipe