Le pays africain a attendu le résultat de son élection présidentielle pendant une semaine, à cause de soupçons d'irrégularités.

Une femme vote à Blantyre au Malawi, le 21 mai 2019.
Une femme vote à Blantyre au Malawi, le 21 mai 2019. © AFP / AMOS GUMULIRA

C'est le chef de l'Etat sortant Peter Mutharika qui est réélu au Malawi, en Afrique du sud-est.  Mais l'opposition dénonce des fraudes, au Tipp-Ex notamment, ce correcteur blanc a été constaté sur de nombreuses feuilles d'émargement et sur des bulletins de vote, partout dans le pays, alors que ce n'est pas un produit courant dans cet Etat très pauvre.

L'Afrique du Sud a beaucoup tergiversé, mais son président vient de promulguer une taxe carbone, une taxe pour les entreprises qui émettent trop de particules polluantes. L'Afrique du Sud est le plus gros pollueur du continent africain. La jeunesse, comme en Europe, commence à se mobiliser et à manifester contre l'inaction politique face au réchauffement climatique.

Une chanteuse iranienne risque la prison et les coups de fouet car elle a entonné un tube pop dans un village, devant la caméra de touristes. or chanter seule en public est interdit aux femmes en Iran.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.