Roger Waters a financé et aidé directement une mère à retrouver ses deux garçons, emmenés par leur père en Syrie.

Roger Waters sur scène à San Jose en novembre 2018
Roger Waters sur scène à San Jose en novembre 2018 © AFP / Ezequiel Becerra

Le rockeur s'engage pas seulement sur scène. Pour réunir une mère et ses deux garçons, enlevés par leur père et empennés en Syrie, Roger Waters a fait pression sur le gouvernement trinidadien pour les visas des enfants, il a payé de nombreux frais, y compris le billet d'avion de la mère, jusqu'en Syrie, où elle a pu revoir ses fils, après des années de séparation. La voix des Pink Floyd ne veut pas s'arrêter là.

La Russie tente de sauver la face après le cambriolage de l'un de ses musées, la galerie Tretiakov à Moscou. Un homme s'est emparé du tableau, devant d'autres visiteurs, sans que personne ne l'arrête, y compris les surveillants. Les autorités diffusent désormais les images de l'arrestation musclée du voleur, et promettent d'accroître la sécurité des œuvres dans ses musées.

Un petit garçon de trois ans a survécu 55 heures, perdu dans la forêt, en plein hiver, en Caroline du Nord aux Etats-Unis. Il a été retrouvé et a raconté à ses parents avoir été protégé par un ours. Vrai ou pas ? En tout cas c'est certainement ce qui lui a permis de survivre à des conditions extrêmes.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.