Le grand rival du président Ouattara n'a pas l'intention de se laisser intimider par un mandat d'arrêt émis contre lui.

L'opposant ivoirien Guillaume Soro, réfugié à Paris, le 29 janvier 2020.
L'opposant ivoirien Guillaume Soro, réfugié à Paris, le 29 janvier 2020. © AFP / Lionel BONAVENTURE

Autrefois proche du président Ouattara, aujourd'hui Guillaume Soro fait figure de grand rival, il maintient sa candidature à la présidentielle, malgré les menaces judiciaires contre lui. La justice l'accuse officiellement d'insurrection. Lui prône un changement de la classe politique ivoirienne. Il peut bénéficier du soutien de la jeunesse.

Sous les radars ce soir également :
Le Yemen, exsangue, face à une nouvelle crise, une guerre de la monnaie,

McDonald’s veut reconquérir un Japon vieillissant avec un burger dont le pain est remplacé par du riz.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.