Aujourd'hui, les pompiers remontent au front sur l'île Fraser : ce paradis naturel, classé au Patrimoine mondial, est ravagé par les flammes.

La forêt brûle sur l'île Fraser, au large de la côte Est de l'Australie (28/11/2020)
La forêt brûle sur l'île Fraser, au large de la côte Est de l'Australie (28/11/2020) © AFP / AFP PHOTO / QUEENSLAND FIRE AND EMERGENCY SERVICES

La saison des feux a repris en Australie et l'on présume désormais qu'ils sont chaque année plus dantesques. L'hiver dernier, les incendies ont ravagé en superficie l'équivalent du Royaume-Uni, 33 personnes sont mortes, sans parler de tous les animaux pris au piège des flammes ou mourant de faim quand toute la végétation était partie en fumée. 

Aujourd'hui, les pompiers remontent au front sur l'île Fraser, au large de la côte ouest. Cette île est la plus grande île de sable au monde (122 km de long), séparée de l'Australie continentale par un détroit d'un kilomètre. Elle abrite des trésors écologiques, dont des meutes de dingos, de grandes forêts pluviales et des lacs dunaires (des lacs d'eau douce perchés, sites exceptionnels mais aujourd'hui plus menacés que jamais). Mais depuis quelques semaines les températures caniculaires et la sécheresse attisent les incendies.

Cela fait six semaines que les incendies ont débuté sur Fraser. Aujourd'hui, on a enregistré des températures jusqu'à 34 °C. La hausse de températures, ce sont bien des brasiers qui redoublent de vigueur. Pour l'instant, 74 000 hectares ont été brûlés. Ça représente 42% de la totalité de l'île. Une dizaine d'avions bombardiers sont déployés. Certains, d'ailleurs, ont pour mission de protéger des sites aborigènes sur l'île. 

Et aussi, ailleurs dans le monde

En Indonésie, une célèbre influenceuse, transsexuelle, est mise en garde à vue dans une cellule pour hommes. Les associations s'en emparent pour demander davantage de reconnaissance des transgenres.

Et l'on reparle du mystérieux monolithe de l'Utah, il a disparu ! Mais on a de nouvelles hypothèses sur son origine, peut-être une sculpture d'un artiste mort en 2011, John McCracken, et qui aurait laissé des oeuvres cachées pour qu'on les retrouve longtemps après son décès.

Programmation musicale