La Russie détruit des milliers de tonnes de nourritures de produits importés interdits.

Un bulldozer écrase des tonnes de pêches saisies à Novozybkov (août 2015 )
Un bulldozer écrase des tonnes de pêches saisies à Novozybkov (août 2015 ) © AFP / ONLINER.BY

Plus de 26 000 tonnes de fruits, de légumes, de fromages ou de viande ont été broyés et envoyés à la benne depuis le début du conflit entre l'Ukraine et la Russie, des denrées interdites par des embargos. Moscou a décidé de détruire toutes les importations illégales, quitte à choquer une population sensible aux pénuries alimentaires.

Les trois enfants orphelins d'un interprète afghan de l'armée française sont au cœur d'une pétition qui demande leur accueil en France. Qader Doudzai a été tué à Kaboul il y a dix jours, alors qu'il s'apprêtait à faire une nouvelle demande de visa pour la France. L'Etat français a refusé d'accueillir environ 150 interprètes de ses militaires, aujourd'hui menacés de mort par les talibans qui les considèrent comme des traîtres. 

Le Kenya se dote d'un arsenal quasi militaire contre le braconnage. Il fait appel à des techniques de renseignement pour traquer les chasseurs illégaux dans ses parcs, ou a des brigades canines. Les autorités s'appuient notamment sur les bergers Masaï, les meilleurs connaisseurs de la région, mais ces derniers s'allient parfois aux braconniers pour tuer des animaux qui s'en seraient pris à leurs troupeaux. 

Les vaches doivent-elles avoir des cornes ? Une initiative pose la question en Suisse. La consultation populaire veut rendre leurs cornes aux vaches et aux chèvres, car aujourd'hui un quart du bétail les a encore. Les éleveurs préfèrent les ôter pour éviter les risques de blessures de leurs bêtes

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.