Les Prédateurs Auteurs : Patrick Chevalier et Ismaïl Safwan Mise en scène : Ismaïl Safwanh Distribution : Patrick Chevalier Au Lucernaire, jusqu'au 27 mars Lors d'une interview en 1973, Jean-Luc Godard disait: "L'exploiteur ne raconte jamais à l'exploité comment il l'exploite, c'est à l'artiste de le faire", et il précise par la suite qu'il incombe à l'artiste de raconter d'une autre manière pour à la fin raconter autre chose. C'est de cette autre manière que Patrick Chevalier et son spectacle "Les Prédateurs" s'emparent. Il ne nous dit pas plus que ce que l'on peut savoir par ailleurs des prédations du monde de la finance et de la crise des subprimes. Après un bref et légèrement laborieux exposé de la situation économique actuelle, Patrick Chevalier nous entraine dans une succession de portraits dont le burlesque révèle le nihilisme effroyable dans lequel baignent ces hommes agités par leur seule cupidité. Dire d'eux qu'ils sont cyniques serait un euphémisme. Ils ne sont

invité(s)

Leslie Kaplan, Elise Vigier et Frédérique Loliée

pour "Louise, elle est folle" jusqu'au 27 mars à la Maison de la Poésie-Paris . Texte inédit de Leslie Kaplan à paraître aux éditions POL le 3 mars 2011 Mise en scène et jeu: Frédérique Loliée et Elise Vigier. Du mercredi au samedi à 20h. Le dimanche à 16h. "Qui est folle, dans Louise, elle est folle ? Les deux femmes en scène s’accusent, se renvoient la balle, elles utilisent une troisième, Louise, absente, comme une façon de désigner ce qu’en aucun cas elles ne veulent être mais elles s’acharnent l’une contre l’autre, comme si chacune représentait pour l’autre quelque chose qu’elle rejette pourtant il s’agit de comportements habituels, de phrases entendues partout, acheter n’importe quoi, voyager sans voir, manger sans penser, vouloir gagner, l’horreur quotidienne et au cinéma, les clichés, les clichés, les clichés… toutes choses bien réelles et présentes, qui sont là, dans le monde sont-elles folles de faire ce qu

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.